Votre navigateur ne reconnaît pas les scripts.
×

En utilisant les services de PrePeers.co, vous acceptez nos CGU et l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Harold: Comment réussir ses oraux d’admission en école de commerce en 2020 ?

Comment réussir ses oraux d’admission en école de commerce en 2020 ?

A l'approche des concours, le stress de l'oral approche. L'entretien de personnalité semble facile en surface, mais c'est en réalité un exercice complexe dont il faut préparer les questions en amont.

Horloge 10 minutes de lecture
Calendrier Publié le 13/10/2019

Bien savoir parler de soi n’est pas inné pour tout le monde, c’est même tout un art qui s’apprend et qui nécessite de la préparation et de l’entraînement.


En effet, lors d’un entretien de motivation pour une école de commerce, le but n’est pas de parler de soi pour parler de soi, mais de parler de soi en un temps limité afin de convaincre le jury que vous êtes un élément dont l’école ne pourra pas se passer : un futur ambassadeur qui en portera les couleurs et les valeurs. 


Dans cet article, nous avons réparti les questions par famille, en vous donnant des exemples de questions que le jury peut poser.



Pour réussir ses oraux, il faut maîtriser les questions de présentation



Vous devez, en un temps restreint, souvent entre 30 secondes et 1 minute 30, donner les informations principales vous concernant.



Vous n’échapperez pas à ce type de question, qui fait office d’introduction. Ce n’est pas une question compliquée puisqu’après tout, vous êtes le ou la mieux placé(e) pour dire qui vous êtes. Attention cependant : il ne s’agit pas de détailler les 18, 20 ou 25 premières années de votre vie. Vous devez, en un temps restreint, souvent entre 30 secondes et 1 minute 30, donner les informations principales vous concernant. Il arrive que le jury indique une durée précise à respecter, il peut donc être pertinent de préparer une version courte et une version longue de votre présentation.


Nous vous conseillons de structurer votre réponse en 3 parties : D’où venez-vous ? Quelles sont les principales étapes de votre parcours ? Quel est votre objectif ? Votre réponse doit surtout inciter le jury à rebondir sur votre présentation et à vous poser d’autres questions. En effet, c’est le moment de lui « tendre des perches » et de donner des informations sans trop vous dévoiler afin de le mettre en appétit. 


Exemples de questions de présentation :


  • Présentez-vous ;
  • Présentez-vous en 1 minute ;
  • Pourquoi êtes-vous là ?
  • Qui êtes-vous ?



Les questions de connaissance de soi et de ses expériences 



Le jury attend de vous que vous soyez concret et crédible, et il n’y a rien de mieux que l’expérience pour cela.



Il est difficile d’apprendre à connaître quelqu’un en seulement 20 ou 30 minutes. Le jury vous posera donc des questions très précises pour cerner votre personnalité et votre parcours. 


La question des défauts et des qualités revient très souvent. Si mettre en avant ses qualités est agréable et sans risque (attention cependant à ne pas paraître trop orgueilleux ou arrogant), soyez vigilant au moment d’aborder vos défauts. Il ne s’agit pas de dévoiler vos pires défauts sans aucun filtre.


Dire par exemple que vous ne supportez pas d’avoir tort, ou que vous n’aimez pas travailler en groupe fera très mauvaise impression au jury. Il ne s’agit pas non plus de donner de faux défauts, l’exemple le plus connu étant « je suis trop perfectionniste ». Il faut donc avancer un défaut bien réel et surtout, que vous montriez que vous travaillez dessus, voire, que vous avez déjà réussi à l’amoindrir. Ainsi, vous montrerez au jury que vous faites preuve de maturité. Sachez également que ces questions peuvent vous être adressées moins directement. Le jury peut par exemple vous demander ce que vos amis diraient de vous ou ce qu’ils apprécient le plus chez vous mais le fond et l’objectif de la question restent les mêmes. Dans tous les cas, quel que soit le défaut ou la qualité que vous avancerez, illustrez-le avec un exemple ! Le jury attend de vous que vous soyez concret et crédible, et il n’y a rien de mieux que l’expérience pour cela. 


Concernant vos expériences, le jury testera également votre capacité à prendre du recul et à vous remettre en question. En quoi ai-je été performant dans la tâche qui m’a été attribuée ? Qu’aurais-je pu améliorer ? A quel moment ai-je fait preuve d’initiative ? Parler de vos expériences permet également au jury de comprendre votre comportement dans un groupe et la façon dont vous interagissez avec les autres. Gardez cela en tête car c’est un point

essentiel : vous devez être capable de travailler en groupe, de donner votre avis et de vous exprimer sur celui des autres. 


Exemples de questions sur la connaissance de soi :


  • Citez-nous 3 qualités et 3 défauts ;
  • Quels sont vos points forts et vos points faibles ? 
  • Quelles sont vos valeurs ? 
  • Citez-nous une expérience réussie ;
  • Quel est votre plus gros échec ? Comment avez-vous rebondi ?
  • Parlez-nous d’une expérience marquante ; 
  • Laquelle de vos expériences vous différencie le plus des autres candidats ? 
  • Quelle a été votre opinion la plus difficile à défendre ?
  • Avez-vous déjà fait preuve d’altruisme ?
  • Que faites-vous de votre temps libre ?
  • Lors d’un désaccord, comment réagissez-vous ?
  • Qu’est-ce qui vous fait sortir de vos gonds ?
  • Si vous deviez revivre une expérience significative, sans être vous, mais du point de vue de quelqu'un d'autre dans cette expérience, comment la décririez-vous ?



Les questions qui concernent votre projet professionnel



Vous vous dites sûrement qu’à 20 ans, il est impossible de vraiment savoir ce que l’on veut faire plus tard.



La question du projet professionnel est inévitable et centrale. Vous vous dites sûrement qu’à 20 ans, il est impossible de vraiment savoir ce que l’on veut faire plus tard. Sachez que le jury en est conscient et que, par cette question, il cherche à évaluer votre capacité à vous projeter et à comprendre vos principales aspirations. Ainsi, même si vous n’avez pas encore de projet professionnel très précis en tête, vous devez savoir justifier le domaine d’activité qui vous attire. Il s’agit également de montrer que vous êtes cohérent : vous ne pouvez pas dire que vous détestez tout ce qui est quantitatif et avancer, quelques phrases plus tard, que vous voulez faire de la finance. 


Lorsque vous évoquez les domaines d’activités qui vous attirent, vous devez impérativement citer des exemples qui viendront étoffer vos réponses. Dans ce sens, mentionner une entreprise qui vous plaît, savoir expliquer pourquoi, et mettre en valeur des éléments concrets et chiffrés la concernant est un réel moyen de marquer des points.


N’oubliez pas de faire des liens entre le projet professionnel que vous mentionnez et les moyens que vous offre l’école pour y parvenir. Vous pouvez également citer les personnes avec qui vous avez discuté et qui vous ont éclairé sur vos aspirations pour montrer que vous savez concrètement de quoi vous parlez. 


Exemples de questions concernant le projet professionnel : 


  • Quel serait votre rêve professionnel ? 
  • Quel était votre projet professionnel quand vous étiez jeune, et pourquoi a-t-il évolué depuis ? 
  • En quoi une école de commerce est-elle la suite logique de votre parcours ? 
  • Quelle personnalité du monde professionnel admirez-vous ? 
  • Dans quelle entreprise ne voulez-vous pas travailler ?
  • Où vous voyez-vous dans 10 ans ? 
  • Qu’est-ce que réussir sa vie ? 
  • Quel impact souhaitez-vous avoir à travers votre carrière ? 
  • Quel métier n'existe pas que vous aimeriez faire ?
  • Quel est l'objectif de votre vie ?



Les questions concernant l’école de commerce



Vous devez prouver que vous n’êtes pas là par hasard.



Le jury testera forcément votre motivation à rejoindre l’école à laquelle vous présentez votre candidature. Pour cela, il pourra vous demander simplement pourquoi vous voulez l’intégrer ou, s’il veut vous bousculer un peu, vous demander pourquoi vous voulez cette école et pas une autre. 


Bien que ces deux questions diffèrent, vous devez dans les deux cas montrer que vous vous êtes renseigné(e) sur l’école, les cours qu’elle dispense et les opportunités qu’elle offre. Plus généralement, vous devez prouver que vous n’êtes pas là par hasard. Il n’y a en effet rien de plus désagréable pour un jury que la sensation de perdre son temps face à un candidat qui manque de motivation. 


Certains jurys vous testeront plus que d’autres. Sachez qu’il n’y a aucun problème à dire que l’école à laquelle vous vous présentez n’est pas la seule qui vous intéresse mais que, pour autant, vous vous y projetez vraiment et que vous aimeriez l’intégrer en rappelant les raisons principales de votre motivation. Vous devez réussir à montrer au jury que vous avez compris ce qui fait la singularité de l’école, ce qui la différencie de ses concurrentes et en quoi le fait de l’intégrer est cohérent avec votre parcours. 


Exemples de questions concernant votre motivation à rejoindre l’école de commerce :


  • Pourquoi souhaitez-vous rejoindre notre école ?
  • Quels sont les 3 cours de l’école que vous attendez le plus ? 
  • Quel cours ajouteriez-vous dans notre école ?
  • Donnez-nous une raison pour laquelle vous choisiriez une autre école que la nôtre ? 
  • Quelle association rejoindriez-vous dans notre école ?
  • Quelle association créeriez-vous dans notre école ?
  • Citez-nous 3 éléments que vous apportera notre école et leur impact sur votre projet professionnel ?
  • Notre école propose de nombreux échanges à travers le monde, quelle serait la destination que vous ne souhaiteriez vraiment pas découvrir ? 



Les questions déstabilisantes 



Les jurys redoublent souvent d’imagination : prenez cela comme un jeu.



Comme nous vous le disions en introduction, un entretien de motivation se prépare. Cependant, vous devez faire preuve de spontanéité. En effet, cette dernière est essentielle pour connaître un(e) candidat(e) et la meilleure façon de l’entrevoir est de poser une question à laquelle il/elle ne s’attendait pas. Les jurys redoublent souvent d’imagination : prenez cela comme un jeu. Plus que la réponse à la question, le jury va chercher à voir comment vous réagissez lorsque vous êtes dans une position inconfortable. Nous vous conseillons de prendre quelques secondes pour réfléchir avant de répondre.


Exemples de questions déstabilisantes


  • Si vous étiez un animal, lequel seriez-vous ? 
  • Si vous étiez un arbre, lequel seriez-vous ?
  • Si vous deviez attribuer un animal à chaque membre du jury, lequel seraient-ils ?
  • Êtes-vous plutôt argent ou plutôt pouvoir ?
  • Lequel des 7 nains êtes-vous ?
  • Racontez-nous une expérience extraordinaire ; 
  • Connaissez-vous une histoire drôle ? Racontez-la-nous ;
  • Faites-nous rire ; 
  • Qu’est-ce qu’un con ?
  • Qu’est-ce qu’une merveille du monde ? 
  • Êtes-vous plutôt gourmet ou gourmand ?
  • Vous diffusez une chanson dans les haut-parleurs de la tour Eiffel tous les soirs pendant une semaine, laquelle est-ce ?
  • Vous devez créer une fête nationale, laquelle est-ce ? Et qu’est-ce que vous mettriez en place ?



En conclusion 



Si l’entretien de personnalité vous effraie, sachez qu’avec de l’entraînement et les quelques conseils que nous vous avons donnés, vous y arriverez. La meilleure manière de préparer son oral est de se mettre en condition d’examen, en le simulant avec un proche, ou avec un coach sur Prepeers.co. N’oubliez pas d’être poli(e), souriant(e) et de rester vous-même : les jurys sont habitués à voir des dizaines de candidats et débusquent tout de suite le manque de sincérité. 


Et vous, quels conseils pourriez-vous donner aux milliers d’étudiants qui passeront leurs oraux en 2020 ? 


Photo de profil de l'auteur
Article écrit par Harold